Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Du Musée au Centre d’Interprétation de la Pierre
Sections
Vous êtes ici : Accueil Actualités Du Musée au Centre d’Interprétation de la Pierre
Actions sur le document

Du Musée au Centre d’Interprétation de la Pierre

La réouverture du Centre d’Interprétation de la Pierre! L’occasion était trop belle que pour ne pas la saisir. Avec Albert Etienne, mon compère de toujours, nous avons repris la plume et, en questionnant différents personnages, en fouillant les archives communales ou de presse, nous avons pu retracer l’histoire de la Centrale Electrique érigée en 1904 par Mathieu Van Roggen, sa raison d’être, son fonctionnement, ses conséquences… Tout cela avec la complicité des Editions de la Province.


La première partie de cet ouvrage vous apprendra que c’est en 1962 que, sous l’impulsion du CLEO, est né le tout premier musée de la Pierre qui trouva domicile à l’actuelle maison communale.  En 1977, suite à la fusion des communes, il permuta avec l’hôtel de ville qui se trouvait à l’ancienne école industrielle, place J. Wauters avant de trouver son site définitif dans la Centrale Electrique.


La 2e partie de ce volume est réservée à une série d’artisans de la pierre contemporains ou décédés mais qui tous ont un point commun avec l’entité de Sprimont.  On y trouve des personnages comme la famille Bar, la famille Dossogne, car c’était un métier qui se transmettait souvent de père en fils, José Bosard dont on peut admirer le cadran solaire sur le site de la carrière, jusqu’à Eugène Dodeigne, Guy Jansens, Gianfranco Mancini en passant par Brigitte Danse, sans oublier la jeune génération telle Bruno Martin, Vincent Wégimont ou encore Céran Deward qui remporta le Maillet d’Or en 1997.


Enfin, une 3e partie retrace la catastrophe qui eut lieu à la carrière de Florzé. Ce 26 mai 1954, neuf ouvriers furent ensevelis à la suite d’un gigantesque éboulement.
Un demi-siècle plus tard, à l’initiative d’Albert Etienne et de la Commission du Patrimoine, une stèle fut inaugurée le long de la Nationale, à quelques pas de l’endroit où ces hommes avaient trouvé la mort.


Ce livre peut être acquis à l’Administration communale, à la bibliothèque, au Centre d’Interprétation de la Pierre ou encore en librairie au prix de 20 €.


Fonds d’Histoire Locale – Y. Gilles-Sépulchre
 

« Novembre 2018 »
Novembre
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
Notre newsletter
Votre email

HTML
Text
Visitez les archives
Annuaire