Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Les stations d'épuration : principes et recommandations
Sections
Vous êtes ici : Accueil Actualités Les stations d'épuration : principes et recommandations
Actions sur le document

Les stations d'épuration : principes et recommandations

Nous souhaitons attirer l'attention de l'ensemble de la population sur la problématique de l'épuration des eaux usées.
Les stations d'épuration : principes et recommandations

station d'épuration

Nous souhaitons attirer l'attention de l'ensemble de la population sur la problématique de l'épuration des eaux usées. Comme vous le savez certainement, vos eaux usées transitent par les égouts pour aboutir dans une station d'épuration collective où elles sont traitées. L'entretien des stations d'épuration collectives est un poste important dans le coût du traitement des eaux usées. Notre service des travaux est malheureusement contraint d'intervenir très souvent pour dépanner ces installations parce que des produits et des objets inadaptés sont jetés dans les égouts. Ces dépenses impliquent inévitablement des augmentations de taxes pour la collectivité...

 

Qui sont les principaux « ennemis » de l'épuration biologique ?

 

1.     Certains objets

Les chiffons, torchons, couches, tampons, serviettes hygiéniques, préservatifs, lingettes, lavettes, coton-tiges,..., obstruent les canalisations et endommagent les équipements techniques des stations. Le bon réflexe : jeter ces objets dans le conteneur adapté !
 

 

2.     Certains produits

L'épuration biologique est assurée par des bactéries qui se trouvent naturellement dans les eaux usées. Ces micro-organismes, placés dans un environnement favorable et bien alimentés en oxygène, opèrent un traitement très performant. Les bactéries relèvent de la science du « vivant ». Par conséquent, certains produits contrarient ou ralentissent leur travail épuratoire; d'autres les tuent.  Lorsque les bactéries meurent, la station d'épuration ne peut plus fonctionner correctement.
C'est pour cette raison qu'il est interdit de déverser dans les égouts les produits suivants :
*   hydrocarbures,
*  médicaments,
*  eau de javel concentrée,
*  détergents concentrés,
*  eau de régénération des adoucisseurs.
De même, ces autres produits doivent impérativement être déposés au parc à conteneurs :
*  huiles de friture ou de vidange,
*  acides chlorhydrique et sulfurique,
*  peintures, lasures, colles, vernis, teintures, ...
*  solvants (white spirit, acétone, térébenthine, antirouille,...) 
*  produits phytosanitaires (engrais, herbicides, pesticides).
 

3.     La surcharge hydraulique

Pour que le processus épuratoire se déroule bien, il faut un bon équilibre entre la quantité d'eau à traiter et les bactéries. C'est la raison pour laquelle il n'est pas autorisé de rejeter dans l'égout le contenu d'une piscine ou de tout autre dispositif à grand débit d'eau.

Les différentes recommandations qui précèdent sont aussi bien valables pour les stations d'épuration collectives que pour les micro-stations d'épuration domestiques.
Le respect de ces quelques règles (qui, pour la plupart, relèvent du simple bon sens) permettra de garantir un parfait fonctionnement des stations d'épuration. Si chacun adopte une attitude citoyenne et responsable, les économies substantielles qui en découleront profiteront à tous les habitants de la commune. A l'inverse, si les problèmes perdurent, nous serons contraints de procéder à des contrôles et à prendre des sanctions à l'encontre des mauvais utilisateurs.
 

« Novembre 2019 »
Novembre
LuMaMeJeVeSaDi
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930
Notre newsletter
Votre email

HTML
Text
Visitez les archives
Annuaire