Actions sur le document

Présentation

La commune de Sprimont est située à environ 20 kilomètres au sud de Liège. Elle reste principalement rurale et mérite le nom de "Porte des Ardennes". Ses paysages verdoyants apparaissent dès l'accès sur son territoire et confirment cette appellation.

Les axes de communication, notamment l'autoroute (E25 Liège-Bastogne) et les routes N30 (Beaufays-Aywaille), N62 (Beaufays-Theux), N666 (Pepinster-Remouchamps) et N678 (Vallée de l’Ourthe-Louveigné) facilitent l’accès, ce qui permet l’implantation d'entreprises dynamiques (zones économiques de Damré, Cornemont, Fond Leval, rue d’Aywaille).

Depuis la fusion des communes en 1977, l'entité administrative regroupe les anciennes communes de Sprimont, Louveigné, Dolembreux, Gomzé-Andoumont et Rouvreux, ainsi qu'une partie de l'ancienne commune de Comblain-au-Pont (Fraiture-Rivage-Douxflamme).

La superficie totale de Sprimont couvre 7.650 hectares et 14.731 concitoyens y sont recensés au 1er janvier 2019.

Sprimont jouxte les communes de Chaudfontaine (Beaufays) et de Trooz au nord, à l'ouest les communes d'Esneux et de Comblain-au-Pont, au sud celle d'Aywaille et à l’est celles de Theux et Pepinster.

Les rivières de l’Ourthe et Amblève en marquent les frontières naturelles au sud-ouest et la Vesdre à l’est, ce qui fait de Sprimont la seule commune de Wallonie avec trois contrats rivières et trois plans sous hydrographiques pour l’épuration des eaux usées.

La pierre calcaire, le Petit Granit, constitue encore la principale richesse du sous-sol. Largement exploitée dans la partie sud-ouest de la commune, elle en fait sa renommée dans et hors frontières.

Le territoire communal est occupé par 27 % de surfaces boisées et près de 50 % de zones agricoles couvertes principalement par des prairies.  La production laitière est prédominante mais les élevages bovins et porcins ont aussi leur importance.

L'eau, la pierre, les prés, les bois, les vestiges historiques, les vallons, les chantoirs, les points de vue, les hameaux, les villages, toutes ces composantes se conjuguent pour faire de Sprimont une commune verte et accueillante.

 

Quelques sites touristiques de Sprimont méritent d'être mentionnés:

  • Banneux – centre marial – attire des centaines de milliers de pèlerins et touristes.
  • Le Musée de la Pierre, situé dans un bâtiment industriel classé, témoigne de la présence des carrières.
  • Le Chemin de Fer de Sprimont (C.F.S.) retrace l'historique du transport ferroviaire dans les carrières.
  • La Belle Roche à Fraiture - Site Paléonthologique de plus de 500.000 ans.
  • Le monument aux Français à Warnoumont remémore la victoire de l'armée française contre l'envahisseur autrichien en 1794, victoire qui vaut à Sprimont de figurer sur l'Arc de Triomphe à Paris.
  • La Maison Forte à Damré - ancien lieu de fortification datant du début du XVe siècle.
  • La Tour de la Dîme à Louveigné - dépendait du Pays de Stavelot dont elle marquait la frontière.
  • Le Tultay – centre de loisirs : tennis, pêcherie, aire de jeux, golf miniature, parcours santé, pétanque.

De plus, le territoire de Sprimont se prête particulièrement à la randonnée pédestre. Son relief, alterné de vallons et collines, agrémenté de haies et chemins creux, attire également de nombreux promeneurs, cavaliers et vététistes.  Quelque 250 km de chemins pédestres y sont balisés.