Actions sur le document

Banneux

Ban + eu = terrain banal, communal

Beau et vieux village où il fait bon vivre et où tout le monde se connaît…Jadis traversé par un diverticule romain, il a hélas perdu ses puits, ses étangs et beaucoup de ses fermiers. Du temps de la Principauté de Stavelot, il a conservé jusqu’à maintenant un privilège datant de 1361 : le droit d’aisance de ses habitants sur le bois de Banneux…à moins qu’il ne soit contesté par des lois nouvelles. Son château, li tchestê des faw (=hêtre) lui est resté fidèle…

Banneux, c’est déjà l’Ardenne. Le territoire couvre un plateau schisteux et fangeux dépassant les 300m. Le village, avec son église St-Léonard (1885), ses maisons et ses fermes anciennes en moellons calcaires et grès révèle aux promeneurs attentifs ses charmes discrets.

Les apparitions de 1933 ont fait connaître le nom Banneux au-delà de nom frontières et fait naître au sud du vieux village un nouveau quartier, Banneux apparitions, avec de nombreux édifices religieux et commerciaux.