Actions sur le document

Sprimont

Pour qui arrive à Sprimont, c’est sans doute sa proximité avec la ville, sa situation aux confins de nos Ardennes, son caractère rural et, osons-le dire sa population fort accueillante qui ont guidé son choix. Sprimont offre aux promeneurs et aux amoureux de la nature cette fraîcheur que chacun apprécie. Sprimont, cité du petit granit écrit-on, doit sa renommée à cette pierre calcaire de qualité que ses artisans carriers ont portée bien loin, au delà parfois de nos frontières. Son passé marqué par les luttes pour de meilleures conditions de travail mais encore pour une protection sociale de ses travailleurs dans la seconde moitié du XIXe siècle ont laissé des traces que l’on retrouve notamment dans sa vie associative très féconde. De quelque 5500 habitants, sa population a plus que doublé au 1er janvier 1977 lors de la fusion des communes de Dolembreux, Louveigné, Gomzé-Andoumont, Rouvreux et le hameau de Fraiture. Actuellement, on dénombre plus de 14 000 habitants.Sprimont est constituée d’une multitude de hameaux au noms chantants : Lincé, Ogné, Noidré, Fays, Damré, Hayen, Florzé, Banneux, etc. Ses cours constituées d’un agglomérat de quelques bâtisses sont très caractéristiques.

 

Au-delà de ses quelques carrières encore en activité, Sprimont compte un certain nombre d’entreprises réfugiées dans deux zones. On ne peut non plus ignorer le centre marial de Banneux visité chaque année par des milliers de pèlerins.