Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / « Rue réservée au jeu » : nouvelle règlementation

« Rue réservée au jeu » : nouvelle règlementation

Chaque été, depuis de nombreuses années, plusieurs rues de notre commune sont réservées au jeu des enfants. Une barrière nadar, munie d’un panneau circulation interdite (dans le jargon policier, un signal C3), en dissuade l’accès entre 8h et 20h.


Peu le savent mais ce dispositif est soumis à une règlementation très stricte et doit être respecté avec le plus grand sérieux ! C’est la seule manière de garantir la sécurité des enfants qui y jouent !

L’article 22 Septies du code de la route indique :
22 septies. 1 : Dans les rues réservées au jeu, toute la largeur de la voie publique est réservée pour les jeux, principalement des enfants. Les personnes qui jouent sont considérées comme des piétons, toutefois les dispositions de l’article 42 (leur imposant de circuler sur les trottoirs) ne sont pas d’application.
Seuls les conducteurs des véhicules à moteur, habitant dans la rue ou dont le garage se trouve dans ladite rue, de même que les véhicules prioritaires visés à l’article 37, lorsque la nature de leur mission le justifie ainsi les véhicules en possession d’une autorisation délivrée par le gestionnaire voirie et cyclistes, ont accès aux rues réservées au jeu.
22 septies. 2 : Les conducteurs qui circulent dans les rues réservées au jeu doivent le faire à l’allure du pas; ils doivent céder le passage aux piétons qui jouent, leur céder la priorité et au besoin s’arrêter. Les cyclistes doivent descendre de leur bicyclette si nécessaire. Les conducteurs ne peuvent pas mettre en danger les piétons qui jouent ni les gêner. Ils doivent en outre redoubler de prudence en présence d’enfants.

Il va de soi que pour une bonne cohabitation des enfants et des riverains dans les rues réservées au jeu, les enfants doivent également être sensibilisés au partage de la voirie avec les autres usagers et au danger représenté par tous les véhicules, même à faible allure et même sans moteur !
Cette année, le Collège communal a décidé que les habituelles « rues réservées au jeu » ne seraient plus reconduites automatiquement. Les enfants de certaines rues ont grandi, par contre, d’autres quartiers ont vu s’installer des familles. C’est pourquoi, un formulaire de demande d’inscription d’une artère en « rue réservée au jeu » est à votre disposition.

Ce formulaire devra être signé par une majorité représentative du nombre d’habitants de la rue concernée. Par ailleurs, quatre ménages devront s’impliquer en tant que « parrain » ou « marraine » de l’opération ce qui, concrètement, les engagera simplement à placer la barrière nadar chaque matin et à la retirer en fin de journée.

Les demandes seront analysées selon l’adhésion des riverains et selon leur faisabilité : il est bien entendu que les rues fort fréquentées ou sans possibilité de trajet alternatif ne pourront pas être retenues. Il faut également que des places de stationnement soient disponibles à proximité pour les visiteurs qui ne pourront pas pénétrer dans la rue avec leur véhicule. La liste définitive des « rues réservées au jeu » sera arrêtée par le Conseil communal du mois de juin.

Actions sur le document